Franchise: Décrocher une aide à la création de son entreprise

Même s’ils n’en n’ont pas connaissance de manière générale les candidats à la franchise ont l’avantage de prétendre à des aides pour l’établissement de leur affaire. Européennes, nationales ou locales, quel que soit leur lieu géographique, elles se présentent de différentes façons (prêts d’honneur, subventions, exonérations de charges, etc.) et sont offertes par divers organismes. Les candidats à la franchise sont conseillés de se renseigner auprès de leur chambre consulaire. Par ailleurs le site du groupe Toute La Franchise leur propose une documentation compète pour s’informer sur les différentes formes d’assistance à la création ou à la reprise d’une entreprise en réseau de franchise.

franchise (1)

En règle générale les franchisés ne sont pas vraiment considérés comme de vrais patrons sous prétexte que leur état d’indépendance et leur prise de risque seraient limités.

C’est sûr, les candidats à la franchise doivent montrer un excès d’acharnement dans leur projet ; globalement le système de la franchise reste légèrement populaire malgré son succès phénoménal, mais certains réseaux d’aide à la réalisation de société se montrent bien plus accessibles que d’autres et dans un organisme identique, les clauses d’attribution varient au niveau local. En regard de cette circonstance, une unique tactique s’impose : parfaire ses la documentation de son dossier en indiquant surtout que vous agissez en qualité de chef d’entreprise. Mais élaborez votre idée de financement sans tenir compte de ces aides financières, et envisagez-les plutôt en dernier lieu si possible.

Des sites incontournables pour se documenter :

  • Fédération Franchise : la plateforme de la Fédération des Réseaux Européens de Franchise et de Partenariat, l’IREF.
  • Franchise Service : la plateforme des réseaux de franchise dans le service.