Informations à savoir sur l’auto-entrepreneuriat

Informations à savoir sur l’auto-entrepreneuriat

Aujourd’hui, beaucoup de personnes veulent devenir leur propre patron. Afin de fonder une société à petite échelle, l’individu concerné doit prendre le statut d’auto-entrepreneur. Ce type de régime est accessible à tout le monde. Toutefois, il faut suivre plusieurs démarches pour devenir auto-entrepreneur. Pour ne pas se perdre, cet article informera tout un chacun souhaitant s’informer un peu plus sur ce statut.

Accounting, budget, price.

Les essentiels à retenir sur le statut d’auto-entrepreneur

Le régime d’auto-entrepreneur est un moyen efficace pour démarrer une nouvelle activité, mais aussi pour bénéficier d’un supplément de revenu. De nombreuses conditions doivent être prises en compte pour ceux qui désirent devenir auto-entrepreneurs. Dans un premier temps, il faut savoir que le chiffre d’affaires encaissé au cours de l’année ne doit pas dépasser les 170 000 euros pour les activités commerciales. Pour les prestations de services et les professions libérales, ils ne doivent pas franchir les 70 000 euros.

Selon les spécialistes, une simple déclaration suffit pour devenir auto-entrepreneur. Ce dernier doit proclamer le montant annuel de son chiffre d’affaires ainsi que les plus-values et les moins-values. La personne qui veut obtenir un statut d’auto-entrepreneur doit aussi compléter un formulaire de déclaration en ligne. Le questionnaire doit être envoyé avec les pièces justificatives au Centre de Formalités des Entreprises se trouvant dans sa région.

Comme les autres sociétés, l’auto-entrepreneur doit tenir la comptabilité. Pour faciliter la gestion de l’entreprise, il doit impérativement utiliser des outils adaptés à la situation comme les applications ou les logiciels de comptabilité.

Les obligations comptables de l’auto-entrepreneur

Contrairement aux sociétés de grande envergure, le régime de l’auto-entrepreneur bénéficie d’une comptabilité simplifiée. Malgré ce détail, la gestion d’une activité d’auto-entrepreneur ne doit pas être allégée.

La personne concernée n’est pas contrainte d’établir un état des lieux financier annuel. Cependant, elle doit tenir un livre des recettes et des dépenses. Pour ceux qui vendent des marchandises et des nourritures à consommer sur place, ils doivent aussi maintenir un registre des achats.

L’auto-entrepreneur peut enregistrer les obligations comptables sur un support papier. Toutefois avec l’innovation, il peut utiliser des outils plus adaptés et faciles à manipuler. Il lui est suggéré de recourir à un logiciel de comptabilité pour auto-entrepreneur.

Pour éviter les erreurs en comptabilité, d’autres applications en ligne existent également pour accompagner tout un chacun dans la tenue de son compte. La personne peut choisir l’outil qui lui convient le mieux. D’ailleurs, ces genres de programmes apportent de nombreux avantages aux utilisateurs. Il suffit de trouver le meilleur logiciel et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *