Comment ouvrir un supermarché ?

Comment ouvrir un supermarché ?

- dansCréation Entreprise
1819
0

Être responsable de rayon c’est bien, mais être responsable de son propre magasin, c’est mieux ! Si vous travaillez dans le secteur depuis plusieurs années ou que la fibre commerciale vous anime, ouvrir un supermarché est à votre portée. Voici nos conseils pour y arriver.

Qualifications requises pour la gestion d’un supermarché

Ouvrir un supermarché n’est pas une entreprise à la légère et demande ainsi un certain nombre de qualifications et de compétences requises.

Tout d’abord, il est important d’avoir la fibre commerciale pour pouvoir devenir gérant de supermarché. En effet, vous devrez jonglez régulièrement avec la TVA et les marges, entres autres, ce qui implique de bonnes connaissances dans le domaine. Il est également nécessaire d’être réactif et surtout polyvalent, car un gérant revêt plusieurs casquettes au cours de ses journées de travail.

Véritable chef d’entreprise, le gérant coordonne en effet l’ensemble des activités du magasin sur les plans commercial, financier et humain. Il doit pouvoir donner son avis sur l’implantation des produits, l’aménagement des rayons, mais aussi s’y connaître en traitement des déchets, assurer la gestion du matériel, l’entretien des protections incendies, agir en bon manager, etc.

Comme évoqué ci-dessus avec la TVA et les marges, le gérant d’un supermarché doit toujours garder un œil sur les chiffres car il est le garant de la politique commercial de son enseigne. Son objectif est en effet de développer les ventes et son chiffre d’affaires pour rentrer dans ses prévisions, voire les dépasser. Pour cela, il doit organiser des animations, des promotions, mais aussi bien savoir gérer l’approvisionnement du supermarché.

Au niveau de l’approvisionnement et des stocks, notez d’ailleurs que l’exploitation d’un établissement distribuant des boissons alcoolisées comme un supermarché doit être titulaire d’une licence soumise à conditions. Pour pouvoir vendre à emporter tout type d’alcool, du vin au rhum, vous devrez réaliser les démarches pour obtenir la licence IV.

Enfin, le secteur est soumis à de nombreuses réglementations afin d’assurer la protection des consommateurs et de la libre concurrence entre les commerces. Avant tout chose, vous devrez donc bien lire les réglementations en matière de fixation et d’affichage des prix, de comptabilité, de facturation, de soldes et de pratiques commerciales et anticoncurrentielles interdites. Il s’agit d’un prérequis important pour être sûr de bien savoir gérer son supermarché.

Ouvrir son supermarché, avec franchise ou non

Si vous possédez de l’expérience et les compétences requises, vous pouvez tenter l’aventure du supermarché. Vous avez alors le choix de deux solutions : soit ouvrir votre propre enseigne, soit devenir franchisé.

Pour être franchisé, il y a de nombreuses règles suivre. Vous devrez en effet constituer un dossier, passer devant un jury et passer une période de formation avant de pouvoir gérer votre supermarché. Faites bien attention, car des profils spéciaux sont recherchés par les différentes enseignes. Par exemple, pour ouvrir un Simply Market, votre magasin doit minimum faire 650m² et posséder 50 places de parkings. Les inconvénients de la franchise est que cela risque de vous prendre du temps (il faut compter parfois plusieurs années) et beaucoup d’argent car les apports personnels requis sont élevés. Par contre, le gros avantage est que votre chiffre d’affaire est assuré.

Que vous fassiez le choix d’être franchisé ou non, il vous faudra trouver un local. Là encore, plusieurs choix s’offrent à vous : soit vous êtes gérant franchisé, vous êtes donc salarié de l’enseigne et le magasin est déjà en place, soit vous rachetez un fonds de commerce, soit vous créez le vôtre. Si vous souhaitez tout créer vous-même, vous devrez faire construire ou aménager votre enseigne en passant par un bureau d’études dans le bâtiment à Lyon ou ailleurs (selon le lieu d’implantation de votre futur supermarché). Il vous faudra également acheter tout l’équipement nécessaire (caméras, caisses, réfrigérateurs pour le frais, étagères…) sauf si vous rachetez un fonds de commerce.

Enfin, n’oubliez pas non plus que vous aurez besoin de fournisseurs de qualité. Etablissez des relations avec des vendeurs en gros pour l’approvisionnement des biens que vous allez vendre, que ce soit les aliments, les boissons, la papeterie, les produits ménagers… Si vous faites le choix de la franchise, notez que vous aurez accès au réseau de l’enseigne que vous aurez rejoint et notamment à son circuit de distribution particulier. Par exemple, si vous êtes franchisé Casino, vous pourrez recevoir les produits alimentaires et ménagers estampillés Casino.

 

Et avant l’ouverture, n’oubliez pas de faire inspecter votre magasin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *